Sommelier et journaliste. Je me consacre à la diffusion de la culture du vin par vocation et je me spécialise dans les vins de l’Empordà par intuition. D’abord responsable de la communication et d’oenotourisme pour en cellier ampourdanais, j’ai ensuite travaillé en Bourgogne et je lance maintenant mon propre projet dans le but de faire accéder le plus grand nombre au plaisir du vin et, en même temps, de contribuer à faire une place aux vins de l’Empordà dans la carte mondiale viticole.

Depuis mon enfance, je me suis laisée guider par la curiosité, ce qui me poussa à faire des études de journalisme, puis une licence en publicité et relations publiques. L’idée de départ étant de parcourir le monde à l’affût de nouvelles, et faire des recherches pour mieux comprendre l’être humain et son environnement. Mais, pourquoi aller si loin alors que les réponses sont tout près de nous.

Un destin imprévu. Après avoir travaillé dans le marketing et l’hotellerie, j’ai assuré la communication et la demande naissante d’oenotourisme pour un cellier historique de la Appellation d’Origine Contrôlée Empordà. J’étais loins de me douter que j’allais y découvrir ce qui est dévenu une passion: la culture du vin. Et que j’allais tomber amoureuse d’une terre qui m’était déjà familière: l’Ampourdan.

Je crois que la communication est la clé du bonheur et que autour du vin tout est communication. En suivant cette hypothèse je me suis instalée en Bourgogne pour y travailler plusieurs mois dans l’un des épicentres de l’oenotourisme mondial, la Côte d’Or. J’y ai trouvé la confirmation: le vin à le pouvoir de captiver l’essence d’une terre et des personnes qui la travaillent et qui l’aiment. C’est l’élixir des émotions. Tout dans le vin est communication.

Pour apprendre il faut s’amuser. Il était temps pour moi de rentrer à la maison, et je me disposais à le faire avec un nouvel objectif: contribuer à faire du vin une boisson populaire à travers la connaissance et sans oublier le plaisir. Rassembler les efforts pour faire consolider le succès local des vins de l’Empordà et le faire connaître à l’exterieur. L’oenotourisme a fait encore appel à moi et m’a offert l’occasion de raconter des histoires à travers le vin. Et j’ai accepté le défi.

COMMENTAIRES

Deixa un comentari

avatar